Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 14:27

 

Lundi 28 août 2017 : c’est la dernière marche de reconnaissance que nous effectuons. Elle commence à l’Auberge du Lièvre pour se terminer à la Tour abbatiale de Saint-Amand-les-Eaux.

À 9 H 35, après avoir compté le nombre de participants : sommes-nous 12 ou 13 ? Finalement, nous opterons pour 12 adultes et un petit Raphaël de 8 ans ; tous sont venus faire, avec enthousiasme, la dizaine de kilomètres prévus.

Comme à l’accoutumée, Bernard a très méticuleusement préparé le trajet. Après avoir distribué les cartes IGN, il explique le déroulement du parcours. En aparté, il nous fait découvrir sa méthode ‘réglette papier’ lui permettant de calculer au plus juste le nombre de kilomètres à parcourir, mais il explique aussi qu’il a repéré les chemins sur place et testé  plusieurs d’entre eux afin de sélectionner le meilleur : un vrai PRO !

9 H 55 : nous commençons la marche dans la forêt de Saint-Amand-les Eaux après nous être pulvérisés d’insecticide pour éloigner les tiques. Pourvu que l’insecticide, dont la date de péremption est un peu dépassée, soit encore efficace!

Au cours de la marche, Jean-Marc apprend patiemment à Raphaël les bienfaits de certaines plantes :

  • La sève du plantain soulage des piqûres d’orties

  • Mettre quelques fleurs de tanaisie dans la niche du chien lui évitera d’avoir des puces…

Cette marche forestière fut l’occasion de faire de multiples  rencontres bien sympathiques:

  • À la sortie du sentier permettant de rejoindre la drève de Suchemont, nous sommes accueillis par la gendarmerie nationale qui réalise des contrôles de vitesse : non pas pour nous randonneurs qui marchons pourtant d’un bon pas, mais pour les automobilistes qui empruntent la drève (la vitesse est limitée à 30 KM/H) ; de manière très sympathique, les gendarmes nous expliquent le principe de fonctionnement du radar.

     

  • Quelques centaines de mètres plus loin, nous rencontrons une aimable cavalière sur son cheval ‘rustique’ à la robe dorée recouvert d’une couverture anti-moustiques.

    Elle nous fait part de son regret de ne pouvoir faire galoper son cheval (pas de piste de galop prévue dans la forêt de Saint-Amand-les Eaux). Par contre, elle nous donne une information qui pourrait intéresser certains : la manifestation de la ‘Transhenson’ qui a lieu en octobre en baie de Somme (Transhumance des chevaux ‘Henson’ depuis les pâturages d’été vers leurs quartiers d’hiver)

  • Nous reprenons la route et Jean-Marc, inspiré par l’idée du ‘cheval et de la forêt’ et peut-être de la chasse à courre, nous chante un hymne à la gloire de St Hubert.

     

  • Puis nous rencontrons deux dames avec des paniers remplis de champignons : un énorme cèpe, bolets rouges, bolets élégants… (bolet ro de Ravel ? Non).

     

Arrivés à une intersection nous empruntons un sentier, qui à l’origine, était une voie de chemin de fer. Bernard nous précise l’intérêt de cette petite ligne SNCF : elle reliait Saint-Amand-les-Eaux (ville réputée pour ses eaux thermales) à la ligne ‘Calais-Bâle’ et permettait aux curistes venus de la côte (Calais, Anglais…) ou venus de l’Est de se rendre facilement aux thermes. Et c’est toujours avec passion et générosité que Bernard nous parle de l’origine du nom des lieux-dits et quartiers ‘ appelés ‘Chemises grises’ et ‘Coron aux échelles’.

Entre temps, discrètement, Bernadette cueille des fleurs, et nous offre des TIC-TAC afin de nous encourager dans notre périple.

14 H : nous arrivons à St-Amand-les Eaux.

  • Bernard attire notre attention sur le monument ‘sculpture de chaînes’ réalisé en acier, avec des entretoises en bronze. À noter qu’il existe toujours une usine de fabrication de chaînes à Saint-Amand.

  • Puis nous découvrons, avec émotion, la statue du moine Amand sur le square derrière la Tour dans les jardins de l'abbaye ; plusieurs photos s’imposent !

     

  • Destination finale le restaurant. À l’arrivée de Bernard, Bernadette lui offre, pour son anniversaire, le joli bouquet de fleurs naturelles champêtres et fraîchement cueillies

    • Et tous ensemble nous lui chantons ‘bon anniversaire’.


 

 

 

 

  • Le repas terminé, il est temps de nous quitter. Prochaine rencontre ?

Repost 0
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 16:27
DU CHÂTEAU DE BAILLEUL de  CONDÉ  -  AU RESTAURANT "LE LIÈVRE" FORÊT DE BRUILLE
DU CHÂTEAU DE BAILLEUL de  CONDÉ  -  AU RESTAURANT "LE LIÈVRE" FORÊT DE BRUILLE                     DU CHÂTEAU DE BAILLEUL de  CONDÉ  -  AU RESTAURANT "LE LIÈVRE" FORÊT DE BRUILLE

DU CHÂTEAU DE BAILLEUL de CONDÉ - AU RESTAURANT "LE LIÈVRE" FORÊT DE BRUILLE

CONDÉ - BRUILLE LA LIGNE JAUNE À PARCOURIR

Le 9 août 2017, il est 9 h 30, un groupe de 10 marcheurs s'est rassemblé sur la place de l'église de Condé.

Pendant que Bernard fait la distribution de plans,

Marc s'informe auprès de passants pour trouver la rue de la Cavalerie, 1 ère direction à prendre. On se met en route sous un soleil agréable, avec le topoguide préparé par Guy et le plan du parcours soigneusement élaboré par Bernard.

Nous nous dirigeons vers la "Voie Verte des gueules noires", puis nous longeons le Jard.
En chemin, un petit arrêt nous permet de jeter un œil vers une œuvre d'art représentant de grands crayons multicolores portant des messages à méditer, créée en 2012 pour l'exposition "Mine d'art en sentier" (" Mine de rien les crayons témoignent"), et conservée par la suite en hommage à Charlie Hebdo.

Nous continuons pour parvenir à l'étang d'Amaury où nous prenons le temps d'admirer le paysage et faire une photo. À mi-parcours, nous poursuivons notre chemin sur l'air "on marche le cœur content" entonné par Jean-Marc.

Au pont d'Hergnies, 

Étang d'Amaury

Bernard nous donne quelques consignes pour la suite du parcours, et malgré sa prudence, il constate quelque temps plus tard qu'un plan s'est envolé de son dossier et part à sa recherche, qui aboutit heureusement rapidement. Un arrêt au "Moulin de la Taillette" permet d'avoir une pensée pour les victimes de la 2ème guerre mondiale. Malgré des kilomètres parcourus, nous nous approchons d'un bon pas de la fin de notre randonnée. Au passage, Jean-Marc n'oublie pas une petite caresse aux chevaux et un bonjour à un gros chien noir.

 

Quant à Didier, il se recueille à la porte de

la Chapelle  Notre Dame  de malaise.

 

 

 

Son épouse nous retrouve à notre arrivée au restaurant "LE LIÈVRE" (à chacun sa chapelle dit Martine)  où nous prenons un repas apprécié par tous dans une ambiance comme d'habitude sympathique.

Rendez-vous pour la prochaine marche :

le LUNDI 28 AOUT À 9 h AU PRESBYTÈRE DE SAINT-AMAND-LES-EAUX

pour notre dernière étape.

 

témoignages  de Bernadette et Francine

et DIDIER photographe du jour

Monument à Bruille en mémoire des combattants de la seconde guerre.

Repost 0
Published by BERNADETTE FRANCINE - dans Tourisme Lieux Évènements
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 16:13

 

LE 2 JUILLET 2017  la Salle Maurice Hugo de St Amand les Eaux recevait les associations nombreuses de la ville, notamment AMANDICUM représentée  ci-dessus par son président Guy Navez.

Pour cette journée exceptionnelle de la représentation du milieu associatif, les membres d'Amandicum et son président ont présenté les moments significatifs de l'activité de l'association par un affichage fourni et dynamique via le vidéo projecteur.

Les visiteurs d'un jour ont pu découvrir ou suivre le parcours d'un groupe en mouvement sur les pas du moine Amand.

Soyez nombreux à nous rejoindre.

 

Repost 0
Published by GUY NAVEZ - dans ÉVÉNEMENTS
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 16:47

Le groupe des 10 en « reconnaissance »

Aujourd'hui Mercredi 3 Mai 2017 nous laissons une partie des voitures face à la blanche Chapelle St Druon à Sebourg. Nous sommes 10 à entamer une marche de 9km pour atteindre Quiévrain. L'ordre du jour : Vérifier les données qui ont été enregistrées précédemment !

 

Le temps est triste, mais pas l'ambiance du groupe. Bientôt sous la pluie nous franchissons allègrement à la queue leu leu par un petit pont étroit ce joli ruisseau : l'Aunelle. nous le retrouverons à plusieurs reprises au cours de notre périple. Qui de nous deux suivra l'autre, l'Aunelle ou la bande des 10... ? Un arrêt s'impose à la cascade de Sebourg, où Guy tient absolument à faire une photo. Il est vrai que le cadre s'y prête. Nous nous regroupons joyeusement. Bref, Tout va très bien, sauf la pluie fine qui ne nous lâche pas. Et puis soudain, petit couac ! Eh oui, nous avons perdu Guy, Bernard et Didier. Comble, les portables ne passent pas. La panique et l'énervement s'installent. François décide de rebrousser chemin pour les retrouver. Nous attendons. Même les éboueurs, qui font leur tournée, ont pitié de nous ; regroupés sous un porche à coté de 2-3 poubelles. Mais tout s'arrange très vite, voilà le François qui apparaît accompagné de nos compères. Inutile de parler de ce qui s'est passé, c'était une histoire de trajets différents. Nous revoilà ensemble et motivés. Nous atteignons maintenant l'église de Rombies-Marchipont où nous faisons une courte halte pour admirer la coquille en bronze scellée sur le trottoir qui indique le chemin de Compostelle. Nous reprenons la route. L'Aunelle indolente, courtisée par de magnifiques colverts est de nouveau à nos cotés. Nous arrivons enfin aux abords de Quiévrechain et profitons d'une pause pour faire quelques photos du groupe dans un parc joliment arboré. Bizarre, la pluie a cessé. .. Peut-être a-t-elle compris qu'elle n'était pas invitée à notre table !!!

Et nous voilà face au « Picon » agréable restaurant que guy à choisi. Certains sont partis récupérer les véhicules laissés à Sebourg, pendant que les autres s'installent gaiement à l'intérieur où une table leur tend les bras. Dès le groupe au complet , la bière Belge est à l'honneur. Le repas nous laisse « repu et satisfait ». 15h déjà , il est temps de se quitter en espérant se retrouver très bientôt.

RMC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by RMC
commenter cet article
13 mai 2017 6 13 /05 /mai /2017 15:03

Le samedi 29 avril 2017 à 17 h,l’inauguration des vitraux de l’église Sainte Thérèse à Saint Amand les eaux a rassemblé de nombreux paroissiens qui ne voulaient pas manquer l’occasion de remercier les généreux donateurs allemands. Madame Helene Esser et Monsieur Johann Fieth n’ont malheureusement pas pu effectuer le déplacement pour des raisons de santé.

Dans son homélie, l’abbé Jean Marc Bocquet a retracé la vie de quelques Saints représentés sur les vitraux : Elisabeth de Hongrie, Louis IX, François d’Assise, Antoine de Padoue, Gertrude. Ce sont des personnes ayant pour règle de vie l’humilité et le service rendu aux gens modestes, aux pauvres, aux défavorisés, aux nécessiteux, dans un monde dominé par l’égoïsme, l’orgueil et la recherche du pouvoir. Les paroissiens qui fréquentent l’église pourront les prendre en exemple.

L’abbé Höhner a souhaité dans son allocution que ces nouveaux vitraux soient au service de la louange de Dieu et qu’ils nous rapprochent de lui. Il a souligné le fait qu’ils sont un cadeau de Dieu et non le cadeau d’un prêtre fortuné de Rhénanie. Lui n’est que l’intermédiaire qui a prié pour que ce projet se réalise. Il a félicité Monsieur Michael Heymann et ses collaborateurs pour les remarquables modifications, la rénovation et l'installation de ces superbes vitraux qui témoignent de l’amitié franco-allemande, symbolisée par le chant final de la chorale :

L’hymne à la joie de Beethoven.

témoignage de François-Xavier

Am Samstag, dem 29 sten April 2017 um 17 Uhr, haben zahlreiche Gemeindemitglieder an der Einweihungsfeier der Kirchenfenster von Sainte Thérèse in Saint-Amand-les-Eaux teilgenommen. Sie wollten diese Gelegenheit nicht verpassen, den großzügigen Spendern aus Deutschland zu danken. Aus Gesundheitsgründen konnten Frau Helene Esser und Herr Johann Fieth leider nicht dabei sein.

In seiner Predigt hat Pfarrer Jean Marc Bocquet das Leben einiger Heiliger geschildert, die auf den Kirchenfenstern repräsentiert sind: Elisabeth von Ungarn, Ludwig der Neunte, Francisco von Assisi, Anton von Padua und Gertrud. Es waren demütige und hilfsbereite Menschen, die sich in einer egoistischen, hochmütigen und nach Macht strebenden Welt besonders für die einfachen Leute, die Armen, die Benachteiligten und die Notleidenden eingesetzt hatten. Die Gemeindemitglieder, die die Kirche besuchen, können sie als Vorbild nehmen.

Pfarrer Höhner hat in seiner Ansprache gewünscht, dass diese neuen Kirchenfenster dem Lob Gottes dienen und dass sie uns ihm näher bringen. Er hat betont, dass sie nicht ein Geschenk eines vermögenden Priesters vom Rheinland sind, sondern ein Gottesgeschenk. Er ist nur der Vermittler, der gebetet hat, damit sich dieses Projekt verwirklicht. Er hat Herrn Michael Heymann und seinen Mitarbeitern für die bemerkenswerten Änderungen, die Renovierung und den Einbau dieser prächtigen Kirchenfenster gedankt. Sie bezeugen die französisch-deutsche Freundschaft, die durch das Schlusslied des Chores „Freude schöner Götterfunken „von Beethoven symbolisiert worden ist.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 15:36

L’histoire des vitraux de l’église Sainte-Thérèse

Tout a démarré, en 2002, avec l’association Amandicum, créée par un groupe d’Amandinois à l’initiative de l’abbé Jean-Marc Bocquet, à l’époque doyen de la paroisse Saint-Amand d’Elnon, et dont l’un des objets est d’établir des liens entre les communes et les paroisses liées au moine Amand. Des contacts ont été établis avec la paroisse Saint-Amand de Köln-Rheinkassel, dont Monseigneur Höhner était le curé. Adhérant au projet depuis le début, celui-ci participe à tous les rassemblements des Saint-Amand d’Europe. Il a tissé des liens avec la paroisse et Saint-Amand-les-Eaux, et a offert, en 2009, un vitrail figurant la Résurrection, installé dans le chœur de l’église Saint-Martin. Ce don symbolise bien l’esprit de rassemblement qui unit les deux communautés.

La ville l’a adoubé Chevalier de la Tour en 2010.

En ce temps où mémoire est faite du centenaire de la Guerre de 1914-1918, il est opportun de considérer qu'au milieu de la tourmente et de l'horreur bruissaient des signes d'humanité, qui ont été les fondations d'une Europe réconciliée et pacifique. Ainsi en témoigne le cadeau de l'Abbé Höhner et de ses amis. Son père, blessé à la guerre près de Cambrai, a gardé une grande reconnaissance aux Françaises et aux Français qui l'ont soigné. Il a transmis à son fils ce respect et cette amitié pour la France. L'occasion s'est présentée à lui de la manifester concrètement. Sa fidélité à Saint-Amand et à Amandicum est une vraie lumière dans les périodes agitées et lourdes de menaces que nous vivons.

Aujourd’hui c’est l’église Sainte-Thérèse qui est à l’honneur avec l’accord du diocèse et de la communauté paroissiale.

Les vitraux artistiques (style « Nazaréen ») qui ornent maintenant l’église Sainte Thérèse ont été fabriqués pour l’église du couvent des Franciscains, et du collège Saint-Louis de Vlodrop (Pays-Bas).

Ils ont été fabriqués par l’atelier de peinture sur verre, mosaïque et restauration Hein Derix KG à Kevelaer (Rhin Inférieur). Ils sont contemporains de l’église Sainte Thérèse. Lors de la destruction du couvent, les vitraux ont été sauvés par l’intervention du service du patrimoine néerlandais et du verrier Hein Derix, pour être déposés, puis entreposés en vue d’une éventuelle vente. Le chef d’atelier de l’entreprise Derix, M. Michael Heymann a alors demandé à Monseigneur Höhner s’il connaissait une possibilité de réutilisation. Après recherche fructueuse de sponsors, Monseigneur Höhner a pu commander à l’entreprise Derix la restauration de ces vitraux artistiques, en vue de leur pose à Sainte Thérèse, avec les modifications et protections nécessaires.

 

 

 

Leur installation s’harmonise parfaitement avec les vitraux du chœur, inaugurés en 2009, et que Monseigneur Höhner avait, déjà à l’époque, financés.

 

Nous adressons nos très chaleureux remerciements à nos généreux donateurs :

Monseigneur Wilhelm Höhner, Madame Hubertine Lucas, Madame Elisabeth Meurer, Madame Hélène Esser, Monsieur Johann Fieth (boulanger à Rheinkassel) ….

Tous les vitraux et le dernier posé au-dessus du porche de l'Église St Thérèse, seront bénis lors de la messe anticipée du 3ème dimanche de Pâques 

le  Samedi 29 Avril 2017 à 17 heures.

 

Ne manquez pas cet évènement de fraternité avec nos amis allemands.

À vos blocs-notes

  • Marche le Mardi 3 Mai 2017 sur les pas du moine Amand
  • Tronçon : SEBOURG-QUIÉVRAIN

Départ : 9 H douane de Quiévrain

Repas : Maison du Picon (réservation au 06/50/02/88/48 avant le 28/04/17)

Repost 0
Published by GUY NAVEZ - dans ACTUALITES ÉVÉNEMENTS
commenter cet article
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 16:02

Le  Président entouré de son burau  accueille dès 18 h 30 une assistance nombreuse parmi laquelle  les représentants du conseil municipal,  de plusieurs  associations locales    ce mercredi 15 Mars  à la Salle paroissiale   St Amand   pour  son Assemblée Générale annuelle.

Quatre membres sortants ont été reconduits dans leur fonction.

Marie-Jeanne JEANNIN : secrétaire,   donne lecture du  rapport moral et  Jean Pierre BOSQUETTE, trésorier,  du  rapport financier .

Pour l'exercice 2017  le Président d'Amandicum :  Guy Navez    annonce les grandes directions  de cette nouvelle année : 

- reprise des marches sur les pas du moine Amand ;

- réalisation  d'un topo-guide du chemin de St Amand ;

- participation d'Amandicum aux manifestations locales à venir

 

RENDEZ-VOUS LE 29 AVRIL 2017

BÉNÉDICTION DES VITRAUX

de l' ÉGLISE ST THÉRÈSE  

Dons  de  Mgr Höhner et de ses amis

à bientôt au plaisir de vous retrouver

Repost 0
Published by MD/DF - dans ACTUALITES
commenter cet article
5 février 2017 7 05 /02 /février /2017 16:59
LES ARBALÉTRIERS ET LES CHEVALIERS DE LA TOUR OUVRENT LA JOURNÉE

LES ARBALÉTRIERS ET LES CHEVALIERS DE LA TOUR OUVRENT LA JOURNÉE

Ce samedi 4 février, honoré par la présence des deux confréries en costumes de gala des Arbalétriers et des chevaliers de la Tour, l'accueil par le Président Guy Navez, après les remerciements à tous nos partenaires, et le rappel de notre traditionnelle rencontre, a permis de présenter Gil Gambiez, professeur honoraire et personnalité bien connue des Amandinois, qui avait accepté pour cette matinée de conduire une communication sur l'art du vitrail, de l'origine à nos jours.

Samstag 4. Februar

Die zwei Gilden « Arbaletriers » und « Chevaliers de la Tour » werden vom Präsidenter Guy Navez empfangen.

Gil Gambiez gibt eine konferenz über die Kunst der Kirchenfenster. Das erlaubt die architektonische Entwicklung dieser kunst im laufe der jahrhunderte zu entdecken.

Der Gipfel der kunst der kirchenscheiben findet im 13. und 14. Jahrhundert statt.

Das licht das durch die fenster des kirchenschiffes fällt, bestärkt den religiösen glauben.

Als praktikum werden wir zu einer interpretation der scheiben in den amandiner kirchen –Ste Thérèse und St Martin- aufgefördert deren scheiben schenkungen von seiner exzellenzen Höhner, Frau Lucas, Frau Lerer und Herrn J. Fieth sind.

 

Chapelle romane de criqueboeuf

      rosace de la cathédrale St Denis de Chartres/Soulages

 

 SOULAGES

Eglise St Foy Conques

 

 

              Verre libre vitrail du XXe siècle

À cette occasion Mgr Höhner  s'installait dès les premières minutes à l'écoute de Gil Gambiez, le conférencier du jour.À cette occasion Mgr Höhner  s'installait dès les premières minutes à l'écoute de Gil Gambiez, le conférencier du jour.À cette occasion Mgr Höhner  s'installait dès les premières minutes à l'écoute de Gil Gambiez, le conférencier du jour.

À cette occasion Mgr Höhner s'installait dès les premières minutes à l'écoute de Gil Gambiez, le conférencier du jour.

Le public, très attentif, a été convié à découvrir les évolutions architecturales des lieux de culte au cours des siècles, et en particulier des vitraux dont l'apogée à l'évidence est situé aux 13e et 14e siècles.S'appuyant sur une riche projection de diapositives, l'exposé permet au conférencier d'aller au-delà d'une simple description en montrant que la lumière qui pénètre ainsi dans les nefs est une composante non négligeable des croyances et de la foi, y compris dans des édifices contemporains, dont la capture des effets lumineux n'est pas la moindre des surprises.

En guise de travaux pratiques, nous sommes conviés à une lecture des vitraux des églises amandinoises, Ste Thérèse, et St Martin, splendides œuvres  installées il y a peu,  dons récents de Mgr Höhner, Mme Lucas, Mme Lerer  et J. Fieth.

 À la fin de l'exercice, les questions de l'auditoire ont permis à Gil Gambiez de préciser avec bonheur certains détails de son intervention ou de gommer des doutes quant à l'interprétation des sublimes créations artistiques de l'homme.

 

 

Un repas  très apprécié nous rassemble le midi

 

 

Midi pause déjeuner à l'Institut Notre-Dame- des-Anges

 

 

Der nachmittag wurde dem besuch des « Historial Amandinois », unter Führung von Herrn Ricco, gewidmet.

Dieses Museum (300 m2) zeigt das reichtum des Amandiner Industrievermögens : Gerbereien Textil und ketterindustrie, lokalzeitungen, brauereien, brennereien, steingutfabriken, Aubier und Drunne Motoren.

Wir konnten auch einer vorführung von geschirrherstellung, dank einem ehemaligen arbeiter, beiwohnen.

L'après-midi est consacré à la visite de l'Historial amandinois, sous la conduite de M. Ricco, qui connaît son sujet sur le bout des ongles. Cet espace associatif de 300 M2 permet de découvrir la richesse du patrimoine industriel et familial amandinois.

La tannerie, l'industrie textile,tissage du chanvre les journaux locaux, les chaîneries,  les brasseries, la distillerie,l'imprimerie les faïenceries, les moteurs Aubier et Drunne..... nous attendaient dans une présentation exceptionnelle et d'une richesse insoupçonnée.  Techniques de fabrication et savoir-faire des ouvriers et patrons amandinois sont présentés dans ce parcours muséal stupéfiant, le tout agrémenté d'anecdotes captivantes, sans oublier la démonstration de fabrication de vaisselle par un ancien ouvrier faïencier qui a 40 ans d'expérience du métier.

Les visiteurs ont fait le plein d'informations sur ce riche passé industriel de la cité thermale : au hasard de notre marche, il nous est rappelé que les 1 200 ouvrières de la maison Devaux fabriquaient 1 600 douzaines de paires de chaussettes par jour, essentiellement pour l'armée française, que les chaînes de l'ancre du paquebot Normandie venaient de chez Dorémieux à St Amand, que le "pou du ciel", ancêtre de l'ULM exposé dans l'enceinte de l'Historial, était équipé d'un moteur fabriqué à Saint-Amand, et cent autres découvertes toutes plus surprenantes les unes que les autres.

Vous voulez  savoir ce à quoi l'archiduc d'Autriche était attaché à St Amand, pourquoi le secteur de la Grise Chemise porte ce nom, ce qu'étaient un mulquinier, une raccoutreuse ou le noir animal ?

RENDEZ-VOUS À L'HISTORIAL

Comme nous,  vous serez enchantés de votre visite.

wenn sie fragen über die Amandine geschichte haben, dann besuchen sie schnell dieses Museum !

St Amand, ses chaîneries, fabrication de la faïence,(du  biscuit au produit  prêt à l'émaillage),  de moteurs, du cycle 2 roues au moteur  d'avionSt Amand, ses chaîneries, fabrication de la faïence,(du  biscuit au produit  prêt à l'émaillage),  de moteurs, du cycle 2 roues au moteur  d'avionSt Amand, ses chaîneries, fabrication de la faïence,(du  biscuit au produit  prêt à l'émaillage),  de moteurs, du cycle 2 roues au moteur  d'avion

St Amand, ses chaîneries, fabrication de la faïence,(du biscuit au produit prêt à l'émaillage), de moteurs, du cycle 2 roues au moteur d'avion

 

La journée se termine par la Messe à Thun St Amand, concélébrée par Mgr Höhner aux côtés du Père Didier Potier, curé de St Amand  et du  Père Jean-Marc Bocquet à l'origine de l'association "Amandicum", rassemblant une assistance nombreuse ravie de sa journée en compagnie de nos amis Belges, Allemands, de la région Hauts de France et Amandinois.

18H Assistance nombreuse pour la Messe à  l'église St Éloi de Thun St Amand
18H Assistance nombreuse pour la Messe à  l'église St Éloi de Thun St Amand

18H Assistance nombreuse pour la Messe à l'église St Éloi de Thun St Amand

Rendez-vous est pris le 29 Avril prochain pour l'inauguration par Mgr Garnier du nouveau vitrail   posé courant mars pour le haut du portail de l'église Ste Thérèse  récemment offert  par Mgr Höhner partenaire des premiers jours d'Amandicum et généreux donateur et véritable mécène pour St Amand.

EINLADUNG : SAMSTAG 29 APRIL

SEINE EXZELLENZE FRANÇOIS GARNIER, ERZBISCHOF VON CAMBRAI, WIRD DAS NEUE KIRCHENFENSTER IN STE THÉRÈSE EINSEGNEN.

ES IST DIE LETZTE SCHENTUNG VON SEINER EXZELLENZEN HÖHNER. VIELEN DANK ZU IHM, UNSEREREM PARTNER, SCHENKER UND ECHTEN MÄTZEN.

Repost 0
Published by DF/GN/MF - dans ÉVÉNEMENTS
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 08:40
 LE BULLETIN DE LIAISON EST  DISPONIBLE SUR DEMANDE PAR COURRIEL  À : amandicum59230@laposte.net

LE BULLETIN DE LIAISON EST DISPONIBLE SUR DEMANDE PAR COURRIEL À : amandicum59230@laposte.net

Repost 0
Published by GUY NAVEZ - dans INFORMATION
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 07:24
15ème rencontre internationale des Saint Amand à SAINT AMAND LES EAUX

15ème rencontre internationale des Saint Amand à SAINT AMAND LES EAUX

Repost 0
Published by GUY NAVEZ - dans ÉVÉNEMENTS
commenter cet article