Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2021 6 20 /02 /février /2021 17:55

Fondée en 1989, la Chapelle du Hainaut est un ensemble vocal professionnel : il est dirigé depuis sa création par Bruno Deletré, son directeur musical. Spécialisée dans la musique sacrée, La Chapelle du Hainaut interprète des oeuvres de la renaissance de la période baroque. Et aujourd'hui anime la Messe en l'Église St Denis à Lecelles, en l'honneur aussi de ST AMAND.  

 

En cette période très particulière le rassemblement traditionnel du mois de Février n'a pas pu se réaliser, nous nous sommes associés à la messe ordinaire avec un attention particulière au moine  Amand.

Avec les règles de distanciation sociale qui s'imposent dans le contexte actuel, une assistance bien fournie a pu participer à Lecelles à la messe dominicale du 14 février, célébration assurée par l'abbé Jean-Marc Bocquet avec le concours du choeur de la chapelle du Hainaut, sous la direction de Bruno Deletré. Cette formation a réalisé avec brio et sensibilité l'animation musicale au travers d'extraits d'oeuvres de la Renaissance, une place toute particulière étant réservée à Josquin des Prez, musicien renommé et qui vécut une grande partie de sa vie à Condé. Après un dernier morceau qui a enchanté l'auditoire, les choristes furent chaleureusement applaudis par les participants qui comptent sur une nouvelle prestation dans notre paroisse dès que l'occaSion se présentera.

D. FLAHAUT

JOSQUIN DES PREZ (1440 - 1521)

Le maître de Condé

À la Renaissance, la musique connut un développement considérable. Essentiellement à destination religieuse, elle s'étendit au domaine profane, sous l'impulsion des grands maîtres de l'époque. Notre pays de Hainaut était alors le coeur de la création musicale, avec des maîtres illustres, comme Ockegem, de Nivelles, Roland de Lassus, de Mons, Claudin le Jeune, de Valenciennes, etc... Josquin est le représentant le plus éminent de l'école "franco-flamande", la mal nommée, puis qu'elle s'épanouit surtout en Hainaut, terre qui n'était ni française, ni flamande. Il est considéré comme le maître de la polyphonie vocale. 

Josquin commença son oeuvre à St Quentin, comme maître de chapelle de la collégiale. Il fut sollicité dans l'Europe entière, spécialement en Italie (Milan, 1489-1495), sous le règne des Sforza ; Ferrare (1503 - 1504). On retrouve sa signature à la Chapelle Sixtine. En 1504, il revint à Condé, sa ville, comme prévôt de la Collégiale Notre Dame, qui était située sur l'actuelle Place Verte, face à l'église St Wasnon. Sa famille avait été massacrée par les troupes de Louis XI, avec la population de Condé, rassemblée et brûlée dans l'église en 1478. Il fut inhumé dans la collégiale en 1521.

Il composa essentiellement des messes (Messe de l'Homme Armé, Pange Lingua....), et des motets. Admirateur et élève de Jan Ockegem, ses compositions brillent par la virtuosité qu'exige leur interprétation. Avec l'invention de l'imprimerie, elles se répandirent dans l'Europe entière. Lui-même est considéré comme le plus grand compositeur de son temps. Il inspira en particulier Martin Luther.

Document de la Chapelle du Hainaut, 1, rue du Grand Fossart, 59300 Valenciennes

lachapelleduhainaut.fr

Partager cet article
Repost0
12 février 2021 5 12 /02 /février /2021 19:44

Bonjour à toutes et à tous

"non non non, St Amand y n'est pas mort" (bis)

Nous n'avons pu honorer notre saint comme d'habitude. Mais nous vivrons à la mesure ce dimanche 14 février à 11h 00, en l'église de Lecelles, un moment fort, animé par le CHOEUR DE LA CHAPELLE DU HAINAUT. De la musique du XVIe siècle, qui retentit harmonieusement sous les voûtes de l'église Ste Denis  de Lecelles.

 

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2021 5 22 /01 /janvier /2021 18:07

Chère adhérente, cher adhérent d’Amandicum,
Malgré la situation très particulière de cette fin d’année et beaucoup de points d’interrogation pour 2021, nous venons vous souhaiter tout ce qui est possible de bon, et même de très bon, pour la nouvelle année.
Prenez soin de vous.
Amicalement,
L’équipe Amandicum
 
Manifestations 2021 :
             Pas de Rencontre des « Saint Amand d’Europe » en ce début février
             Reprise des marches sur le Chemin de saint Amand dès que possible
             Assemblée Générale au printemps (date à confirmer)
             Déplacement à Aix-la-Chapelle en octobre

N’hésitez pas à consulter le blog :
             http://amandicumsta.over-blog.com

 

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2020 5 20 /11 /novembre /2020 15:37

MARCHE D'AUTOMNE ST AMAND - ST AMAND 

Mardi 6 Octobre 2020 - 9 h 20 : départ pour 9 kms  : 

Le rassemblement se compose de :  6 femmes /3 hommes (la parité!)😉.

Le temps est maussade, mais nous ne sommes pas exigeants... C'est l'automne !

D'entrée les conversations vont bon train ! les trois premières marcheuses en oublient la direction! et déjà il faut faire demi-tour... 

Bientôt une agréable rencontre  nous rassemble autour d'un sympathique "champignonneur" (ramasseur de champignons).

Bien sûr une photo s'impose avec ce monsieur et l'unique champignon qu'il nous présente.

Nous reprenons la route, mais sommes face à quelques difficultés pour trouver "La source des chômeurs" qui n'est absolument pas indiquée.

UNE PETITE ANECDOTE DU PRESIDENT 

"pour la photo de la source du chômeur .... il faut chercher le bout du tuyau rouillé. Le chien "Opium" pensait pouvoir se rafraîchir mais hélas!!! cela fait belle lurette que la source est aussi déshydratée"😋

Mais l'expérience du groupe fait que très vite nous la découvrons. Celle-ci voisine un impressionnant labourage de sangliers.

Pour mettre un peu de baume au coeur,  Guy nous fait remarquer le soleil  discret derrière les nuages... Effectivement ces rayons sont les bienvenus puisque 4 kms nous attendent encore.

Enfin nous approchons du but. Du pont de la trétoire, nous apercevons la tour et le clocher de l'église St-Martin de St-Amand. Bernard attire notre attention sur ce point de vue assez  original.

Et puis tout se gâte. Effectivement, en arrivant bientôt  près de la Scarpe, la pluie fait son apparition. Est-ce celle-ci qui nous l'amène ? Une pluie qui tombe de plus en plus fort  nous fait presser le pas malgré les estomacs dans les talons.

Enfin, les  voitures sont là dans lesquelles  nous nous répartissons au plus vite pour échapper à la "drache" impressionnante qui nous tombe dessus.

Pour terminer joyeusement, nous nous retrouvons  au restaurant "le Lièvre" autour d'une tablée très bruyante et toujours  en pleine forme.

ROSE MARIE

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 15:51

24 JUIN 2020 CONDÉ - HERGNIES

Compte-rendu du repérage du Chemin de St Amand le 24/06/20

Tronçon de Condé-sur-Escaut au pont d’Hergnies

 

Après cette longue période de confinement, qu’il était bon de retrouver l’équipe d’Amandicum ce mercredi 24 juin à 9 H 15, place de l’église à Condé sur l’Escaut !

Neuf personnes sont au rendez-vous, en forme et plein d’ardeur.

À 9 H 30, le départ est annoncé, non sans avoir, une fois de plus,  jeté un coup d’œil sur la superbe façade du château de Bailleul construit en 1411.

Après un quart d’heure de marche, nous arrivons à hauteur d’un très grand rond-point sur la D925 qui,  à première vue, semble infranchissable. Heureusement, quelques initiés du groupe trouvent la  manière d’atteindre, tout en minimisant les risques, le chemin à emprunter afin de rejoindre un sentier verdoyant. Sur celui-ci, on y trouve des plantes diverses et notamment l’ARMOISE. Charger l'image dans la galerie, Artemisia Annua L (Artémisinine / Armoise) - Boite de 100 capsules (vegan) de 500mg Charger l'image dans la galerie, Artemisia Annua L (Artémisinine / Armoise) - Boite de 100 capsules (vegan) de 500mg

Guy nous renseigne sur les bienfaits de celle-ci  qui soulage des troubles digestifs, facilite l’expulsion des vers intestinaux … et il nous met en garde sur sa toxicité quand elle est mal utilisée.

Arrivés à Vieux-Condé, nous longeons la rivière appelée Jard. Un panneau précise que la baignade est interdite. Il faut préciser que sa couleur est surprenante et n’invite pas au premier abord à y faire un plongeon. En effet,  le Jard est de couleur verte. Pourquoi cette couleur verte : débit insuffisant ? Reflets des arbres sur la rivière ? Fond de la rivière couvert de plantes aquatiques ? Nous resterons avec ces interrogations. Seuls des experts pourraient apporter la réponse à ce phénomène.

Puis nous empruntons un sentier sur un chemin ombragé. Qu’il fait bon d’être abrités par ces arbres  somptueux en cette période de grande chaleur. Ici, l’expression  "La nature est bien faite"  a toute sa raison d’être.

Bientôt, nous longeons l’étang d’Amaury. Un "arrêt photo" s’impose et  nous profitons tous du paysage paisible et reposant. Un couple de pêcheurs bien installés,  est entouré de petits colverts qui comme par magie, ne sont nullement effrayés par la proximité des humains !

Nous continuons notre marche paisible en suivant les berges de l’étang et découvrons une plante appelée "bourrache".

En connaissez-vous ses nombreuses propriétés ? Elle améliore la souplesse de la peau, renforce les ongles et cheveux cassants, atténue les rhumatismes … Décidément, la nature est merveilleuse.

Après avoir fait au total 6,56 kms, nous arrivons à Hergnies et, étant donné la chaleur accablante et la déshydratation, nous  décidons de prendre tous ensemble, une boisson désaltérante et bien méritée, dans un café en terrasse, avant de rentrer chez nous.

 

 Prochain rendez-vous le 1er juillet à 9 H, au pont d’Hergnies.

FRANCINE

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2020 1 06 /07 /juillet /2020 15:43

L'imprévu a eu raison de la détermination des fidèles des marches sur les chemins du moine Amand ; la fin de parcours pour le topo guide approche mais doit être remise au déconfinement ; en attendant prenons et prenez soin de vous.

Soyons confiants, et à très bientôt loin de la COVID19

Partager cet article
Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 07:37

Hommage à Michel :

Avec une immense tristesse nous avons appris le décès de notre ami Michel Meresse, président fondateur d’Amandicum.

Michel s’est battu contre cette longue maladie avec courage et dignité, il consacra l’essentiel de sa vie au service des autres, un engagement profond au patrimoine historique et patriotique de notre cité thermale et tout particulièrement des personnes handicapées.

Il se sera investi sur les questions culturelles : valorisation de la tour abbatiale, inauguration de la statue du fier et fougueux moine Amand (comme il disait) dans le jardin de la tour, réhabilitation de l’église saint Martin et commémoration de la guerre 14-18 avec un hommage exceptionnel à l’héroïne Louise de Bettignies pour le centenaire de sa disparition…

Michel en tant que président d’Amandicum, pendant plus de 10 ans, a par son action permis de mieux faire connaitre le moine Amand et notre cité Thermale :

  •  par les rencontres internationales des Saint Amand (villes, villages, paroisses, …),
  •  par la publication de la bande dessinée « Amand l’aventurier »,

Ces rencontres, ces moments de bonheur vécus partagés, avec l’équipe d’Amandicum et les concitoyens de Saint Amand-les-Eaux : Michel adorait.

En ces moments douloureux, nous présentons à son épouse, ses enfants et ses petits-enfants, nos condoléances.

GUY NAVEZ

PRÉSIDENT

Pour  Michel  MERESSE.                                                 Homélie de J.-Marc  BOCQUET

 

                Pas ordinaires, les textes qu’avait choisis Michel. Quel message voulait-transmettre ? Job, on voit à peu près : la souffrance injuste, qui l’a toujours tourmenté, avant qu’elle ne le blesse lui-même. Cette souffrance des autres, des personnes malmenées, méprisées, tourmentées, handicapées, il l’avait faite sienne. Il l’avait « sublimée » en en faisant la source de l’engagement de toute sa vie : professionnelle, familiale, associative, civique. Ces textes-là le racontent : sa sensibilité à la souffrance des blessés de la vie, son désir vital, « tripal »-celui de Jésus devant le tombeau de son ami Lazare, mort,   de transformer la détresse en joie, l’abandon en solidarité. Comme ce qu’il advint à la femme adultère rencontrée par Jésus. En ce temps de carême, privé des célébrations de la victoire de la vie sur la mort, sa vie entière nous raconte le cœur de Jésus, le don total de sa personne.

                Aussi, aujourd’hui, alors qu’il s’apprête à manquer lourdement à notre cité, lui qui, au nom de sa générosité, de son esprit de tolérance,  savait concilier sensibilités et convictions diverses, et bâtir le bien commun. Dans la discrétion et l’humilité, l’esprit de service  qu’il avait reçu de sa famille de petits agriculteurs de l’Avesnois. A lui qui a su incarner sa foi chrétienne et inscrire dans la vie des gens d’ici  la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, c’est le mot MERCI qui nous vient.

De multiples  parts…   

-  Les personnes handicapées, à qui il a voulu de toutes ses forces  ouvrir les chemins d’une vie digne, autonome et tissée de relations humaines,  de respect et de solidarité. Les personnels de l’IME et des institutions qu’il a servies, les responsables sociaux : il était toujours attentif à respecter. Les militants et engagés associatifs, qui forment, dans la difficulté souvent, l’incompréhension, parfois, la joie aussi, la charpente de la vie sociale locale, «  le vivre-ensemble », dont, un peu tard, on s’aperçoit qu’il est le ferment même de toute vie en société. Les foulées de l’IME, les chorales,  la Maison de Louise de Bettignies, l’église St Martin, Louise Nicolle, les Chevaliers de la Tour,  Amandicum, qu’il a contribué à fonder et à conduire comme son premier président. Il était attaché à valoriser la ville, son histoire prestigieuse, les merveilles qui ont eu St Amand pour cadre. La spiritualité qui a, au travers des siècles, construit une cité rayonnante. MERCI.         

-  Les  citoyens amandinois, qu’il a servis par son engagement au conseil municipal, attaché à promouvoir la fierté d’être Amandinois : l’estime de soi partagée collectivement…  MERCI.               

Sa famille, Agnès, ses enfants, ses amis, ceux-là pour qui il était un inspirateur, un porteur de vie. Un guide et un artisan de paix. MERCI                           

Le peuple des chrétiens, la paroisse, sa vie de croyant,  et la réflexion sur le sens de la vie, sa participation à l’EAP, le regard distancié et lucide qu’au nom de l’expérience de Jésus, il portait sur le fond, les matrices de notre société. MERCI .

Tout cela, ce n’est que de la vie, de la paix, de l’Espérance. Il ne nous reste qu’à lui rester fidèles. Nous commémorerons ce dimanche la traversée ouverte de la mort. La fulgurance de la Vie qui gagne. Un autre Amandinois illustra la cité, et la couvrit de bienveillance et de justice. Il a été enterré un jour de Pâques : Raymond Bédé.           

Les voilà réunis. De sacrés ambassadeurs de St Amand auprès du Bon Dieu !....Qu’ils soient remerciés ! « Eucharistiés »…. 

 

Partager cet article
Repost0
8 février 2020 6 08 /02 /février /2020 09:31

Accueil en couleurs des chevaliers de la Tour et de la guilde des Arbalétriers  et  les corps constitués,  nos fidèles  partenaires présidents des associations amandinoises.

La journée commence par un petit café favorisant les retrouvailles.

Les conférenciers : Gérard Dassonville, Jean Heuclin

 Monseigneur HÖNHER, Mmes LUCAS ET MEURER de la paroisse de Köln-Rheinkassel  ont fait une nouvelle fois  le déplacement, en conversation avec Guy Navez,  président d'Amandicum.

Nos amis marcheurs français et  belges.

 

 

 

1ère conférence de Gérard Dassonville :

"Destruction de l'Abbaye de St Amand par les Vikings".

reconnaissance de l'assistance nombreuse et enthousiaste  avant la pause déjeuner : instant privilégié de la journée,  convivial,  autre nourriture de la journéewink

 

 

 

 

Le corps et l'esprit reboostés,  la journée se poursuit à l'espace Malraux  pour la conférence de Jean Heuclin "le renouveau carolingien" (Texte intégral prochainement)

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence de M. DASSONVILLE

"Destruction de l'Abbaye de St Amand par les Viking"

                                                                  Vikings

                                                                     ***

Le terme Viking désigne initialement une activité : on disait « partir en Viking » c'est à dire partir en expédition, pour en rapporter un butin. L'usage en a fait le nom de navigateurs scandinaves, les Northmen, héritiers de la tradition nomade des tribus nord-germaniques, les Erules, qui se sont répandus en Europe à partir du second siècle de notre ère. Davantage inspirée par le cinéma américain que par des témoignages historiques, la mémoire populaire en a conservé l'image de barbares à l'air féroce qui venaient en France à la bonne saison sur de petites embarcations à rames improprement appelées drakkars, pour s'emparer des trésors des  abbayes et des monastères et s'en retournaient en emmenant des esclaves.

D'abord de simples pillards, du VIIIè au XIè siècle, ils devinrent explorateurs et conquérants. Les pionniers norvégiens fondèrent des cités en Islande et au Royaume Uni tandis que des Suédois, les Varègues, formaient la garde personnelle de l'empereur de Constantinople. Ils descendirent le Dniepr et la Volga jusqu' à la Mer Noire et la Mer Caspienne. Ils établirent une colonie sur la côte ouest du Groënland et ils découvrirent l'Amérique cinq cents ans avant Christophe Colomb.

Remontant les cours d'eau plus ou moins profondément, ils établirent des états-comptoirs.

Le premier raid dans le Royaume franc eut lieu en 799 sous Charlemagne. Beaucoup d'autres suivirent. Parmi les faits historiques les plus importants, il faut souligner le siège de Paris en 885-86 où la résistance héroïque des troupes du Comte Eudes, l'ancêtre des Capétiens, vainquit les envahisseurs.

En 911, pour acheter la paix, la Normandie fut concédée par le roi de France Charles III au chef danois Rollon qui se convertit au catholicisme et épousa sa fille.

Rollon alla dévaster ensuite la Frise et au passage la Picardie, la Flandre, le Brabant.... Les petites troupes vikings étaient devenues de grandes armées de plusieurs milliers d'hommes, des mercenaires pour la plupart, et les chefs normands poursuivirent une politique à la fois de conquête et d'implantation. Ils établirent des comptoirs commerciaux permanents dont l'un à Condé-sur-l'Escaut, d'où vinrent leurs armées au cours des conquêtes de l'Artois, de la Flandre et du Hainaut. Tout ce qui ne fut pas détruit fut brûlé. Les précieuses copies par les moines d'œuvres de l'Antiquité, les bibliothèques, les archives des abbayes de Marchiennes, d'Hasnon et de St Amand où les moines furent égorgés a-t-on dit « sur les ruines fumantes de leur monastère ».

Les invasions normandes prirent fin au IXè siècle dans nos régions et ce ne fut qu'à partir de l'an 944 que le monastère d'Elnon fut laborieusement relevé de ses ruines.

 

                                                                              ****

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La conférence, comme à chaque rencontre, a passionné l'assistance et aussi Jean Marc jusqu'au dernier moment avant la messe paroissiale à 18 heures à l'église St Jean baptiste de la Croisette animée par  l'ensemble vocal de la Chapelle du Hainaut sous la direction de Bruno Deletré.

Cet ensemble  a pour ambition de remettre les plus belles  œuvres de la musique sacrée au service direct de la liturgie. Le commun de la messe est tiré de la messe "Sexti toni" de Josquin des Prés (1450-1521), l'Ave Maria a particulièrement ému l'ensemble des paroissiens du jour.

L'excellente journée de partage s'est terminée dans la bonne humeur avec le souhait pour tous de se retrouver l'an prochain.

Félicitations aux organisateurs, journée comme à chaque fois très réussie.

À bientôt, sur le blog pour  suivre les aventures d'Amandicum sur les chemins du moine amand durant cette année 2020.

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 17:44

 

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2020 1 27 /01 /janvier /2020 17:23

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : AMANDICUM
  • : ACTIVITÉS AYANT POUR BUT DE RETRACER LE PARCOURS DE VIE DU MOINE AMAND Nous recherchons, parcourons, balisons les chemins qu'a parcourus le moine amand. Les Blog rend compte de l'activité d'Amandicum, pour participer aux balades sur les traces du Moine Amand Appeler le 06 20 95 39 08 ou
  • Contact

Recherche

Liens